La Tunisie black-listée par le tour-opérateur britannique Thomas

Le tour-opérateur britannique Thomas Cook a classé la Tunisie sur sa liste noire, en annulant toutes ses réservations pour cette destination jusqu’au mois de février 2016.

La décision du tour-opérateur londonien intervient aux mises en garde du Foreign Office qui a recommandé aux ressortissants britanniques d’éviter les déplacements en Tunisie qui a été le théâtre, il y a deux mois, de l’attentat terroriste meurtrier ayant ciblé des touristes dans un hôtel sur la plage de Sousse.

L’agence de tourisme britannique Thomas Cook a donc décidé de ne plus desservir ce pays jusqu’au 13 février de l’année prochaine, une décision qui intervient après la deuxième mise en garde du gouvernement britannique depuis juillet dernier.

Les recommandations du ministère des Affaires Etrangères britannique, précise-t-on de source officielle à Londres, ont été dictées par la situation sécuritaire devenue particulièrement inquiétante en Tunisie.

Dans un communiqué rendu public vendredi dernier, le voyagiste britannique propose donc gratuitement à ses nombreux clients l’annulation ou le report de leurs réservations pour la Tunisie. Le communiqué précise également qu’un coupon de réduction sera offert à toutes celles et ceux qui optent pour le changement de destination.

Pour nombre de spécialistes du tourisme, cette annonce aura des conséquences catastrophiques pour l’industrie touristique tunisienne, rudement mise à l’épreuve depuis la révolution du Jasmine.

Toutefois, la mise en garde du gouvernement britannique permettra inversement à d’autres destinations du pourtour méditerranéen de profiter de cette manne touristique. Le Maroc, les îles Canaries et la Turquie se placent ainsi en premières positions des destinations les plus en vogue pour prendre la relève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.