Le Cameroun relève les allocations familiales de 55 %

Les allocations familiales au Cameroun passeront désormais de 1800 FCFA à 2800 FCFA par enfant à charge et par mois, à partir du 1er janvier 2016, soit une augmentation de 55,55%.

Le chef de l’Etat, Paul Biya qui avait déjà fait la promesse de cette augmentation des allocations familiales lors de son message de vœu à la nation le 31 décembre dernier, est passé à l’acte en signant la semaine dernière, un décret. Cette décision, a déclaré le président Biya, a pour objectif «l’amélioration du pouvoir d’achat des Camerounais», précisant qu’il s’agit d’une «mesure significative malgré la conjoncture difficile actuelle» que traverse le pays.
Mais pour de nombreux opposants, il s’agit plutôt d’une mesure «trompe l’œil», estimant que le niveau de la revalorisation des allocations ne peut en aucune manière améliorer le quotidien des Camerounais, dans la mesure où le coût de la vie dans le pays a considérablement augmenté, atteignant la barre de plus de 300%.

En plus, un responsable d’une ONG souligne que cette augmentation des allocations familiales «n’est pas un cadeau» que le gouvernement de Yaoundé fait aux familles, mais «un droit qui oblige l’Etat à l’égard des populations, comme le droit au travail, à la santé, à la liberté, à l’information.»

A propos de Yaoundé © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.