La Tunisie récupère 450 millions d’euros de la vente des biens du clan Ben Ali

La vente d’une partie des biens du clan de l’ancien Président tunisien déchu, Zine El Abidine Ben Ali, a rapporté 450 millions d’euros à la Tunisie, a annoncé mercredi, le ministre tunisien des Finances, Slim Chaker.

L’ex-président Ben Ali qui avait été chassé du pouvoir lors du printemps arabe, en janvier 2011, avait vu ses biens saisis, ainsi que ceux de ses proches, par les nouvelles autorités du pays. Cette fortune considérable amassée par le clan Ben Ali était estimée, avant sa chute, à plus de 10 milliards d’euros (entreprises, biens immobiliers, voitures et bijoux de luxe…).

Pour l’heure, seule une partie des biens saisis a été revendue, notamment lors d’une grande exposition-vente organisée fin 2012, où des milliers de biens et d’objets avaient été écoulés.

«Depuis 2011, nous avons vendu pour à peu près 1,5 milliard de dinars (dont) à peu près 1 milliard (environ 450 millions d’euros) est rentré dans les caisses de l’Etat, parce que les autres 500 millions ont servi à payer les dettes», a déclaré le ministre à la presse.

«Ces recettes ont été intégrées dans le budget public et permis à l’Etat d’emprunter moins d’argent», a précisé Slim Chaker qui a également reconnu «des lenteurs» dans le processus de ventes à cause, entre autres, du manque des papiers en règle pour certains biens.

Mais le ministre a tenu à rassurer. «Au cours du second semestre 2015, a-t-il dit, nous avons accéléré la cadence de gestion de ces biens confisqués et nous essayons par tous les moyens de ramener le maximum de recettes vers les caisses de l’Etat.»

Ben Ali, chassé du pouvoir après 23 ans de règne et condamné à la prison à vie dans son pays, vit en exil en toute discrétion en Arabie Saoudite.

A propos de Tunis©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 − quatre =