Ouattra et Erdogan signent 9 accords de coopération

Les chefs d’Etat de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan et de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, ont présidé lundi, la cérémonie de signature de neuf accords de coopération bilatérale, au terme d’un forum économique turco-ivoirien marqué par une forte présence d’hommes d’affaires des deux pays.

Ces accords de coopération touchent, entre autres, aux domaines de la défense, la santé, l’urbanisation, la lutte contre l’évasion fiscale, ainsi que les télécommunications.

Les investissements ne sont pas bien entendu du reste. Les deux pays ont paraphé un accord de coopération et de protection des investissements et renouvelé leur détermination à travailler pour des relations économiques durables.

«L’objectif de la Turquie est d’atteindre 500 milliards de francs CFA (760 millions d’euros) d’échanges commerciaux avec la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020», a déclaré le chef de l’Etat turc. En 2015, les investissements turcs en Côte d’Ivoire s’élevaient à 195 milliards de francs CFA (296 millions d’euros).

Comme pour justifier la position de son pays en tant que premier partenaire économique de la Turquie en Afrique subsaharienne francophone, le président ivoirien a souligné que «la Côte d’Ivoire possède d’énormes potentialités et des ressources diversifiées». D’après lui, son pays pourrait, avec son poids économique et ses atouts, «efficacement constituer la porte d’accès à l’espace économique de l’UEMOA et au vaste marché de 350 millions de consommateurs que représente la CEDEAO».

En effet, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en particulier et l’Afrique en général constituent des marchés potentiels avec lesquelles la Turquie veut approfondir des partenariats stratégiques. C’est dans ce cadre d’ailleurs, que le président Erdogan a entamé dimanche 28 février sa tournée d’une semaine en Afrique de l’Ouest au cours de laquelle il visitera, après la Côte d’ivoire, le Ghana, le Nigeria et la Guinée.

La Turquie et la Côte d’Ivoire avaient déjà signé l’an dernier 10 accords, lors de la visite d’Alassane Ouattara à Ankara et Istanbul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.