La Banque mondiale accorde 5 milliards de dollars à la Tunisie

La Banque mondiale a approuvé un programme de prêts d’un montant global de 5 milliards de dollars, sur 5 ans, en faveur de la Tunisie, d’après un communiqué de l’institution financière rendu public ce mercredi 18 mai.

Ces prêts relèvent d’un nouveau cadre de partenariat entre la Banque et la Tunisie, conçu pour soutenir le plan quinquennal de développement (2016-2020) élaboré par le gouvernement tunisien. Ils visent à «restaurer la croissance économique et stimuler la création d’emplois, en particulier pour les jeunes et les femmes ainsi que pour les régions défavorisées», explique le communiqué.

Le nouveau cadre de partenariat repose sur trois objectifs principaux. Il s’agit d’une part d’achever les réformes économiques engagées par la Tunisie à la suite de la révolution de 2011 en vue de consolider la stabilité macro-économique du pays.

Il sera aussi question de travailler à la réduction des disparités entre les centres côtiers et les régions intérieures qui se caractérisent par un retard de développement et un manque d’opportunités économiques.

Enfin, ce nouveau cadre ambitionne de soutenir les segments vulnérables de la société et d’aider à construire une plus grande confiance entre les citoyens et le gouvernement, grâce à des institutions gouvernementales plus transparentes et responsables.

L’appui de la Banque mondiale intervient dans un contexte difficile pour la Tunisie. Du point de vue économique, la croissance a chuté jusqu’en dessous de 1% l’an dernier, principalement en raison du coup dur porté au secteur touristique causé par les attaques terroristes du Bardo et de Sousse perpétrées en 2015.

L’institution de Bretton Woods devrait aider non seulement à relever l’économie, mais aussi à soutenir la transition politique et à lutter contre les tensions sociales créées par le chômage massif des jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.