Mali : Un chef jihadiste d’Ansar Dine arrêté

Le chef jihadiste malien d’Ansar Dine, Mahmoud Barry, soupçonné d’avoir participé à plusieurs attaques contre l’armée malienne et qui était activement recherché depuis quelques jours par les services de renseignements du Mali, a été arrêté mardi 26 juillet, dans le centre du Mali, où s’active son organisation.

Présenté comme l’émir de la katiba Ansar Dine du Macina, une unité combattante du groupe Ansar Dine, Mahmoud Barry a été transféré le lendemain de son arrestation dans la capitale Bamako, où il doit être entendu par la police judiciaire.

Mahmoud Barry est soupçonné d’avoir participé à l’attaque contre l’armée malienne à Nampala, le 19 juillet dernier, qui a coûté la vie à 17 soldats, selon le bilan communiqué par le gouvernement. L’attaque a été revendiquée par deux groupes armés, un mouvement armé peul qui a vu le jour récemment et Ansar Dine.

Ansar Dine fait partie des groupes terroristes liés à Al-Qaïda qui ont contrôlé le nord du Mali entre mars 2012 et janvier 2013. Malgré leur dispersion provoquée par une intervention militaire internationale déclenchée en janvier 2013, les militants de ces groupes continuent à contrôler certaine zones qui échappent totalement au contrôle des forces maliennes et étrangères.

L’émir de la katiba Ansar Dine du Macina serait aussi considéré comme un relais des jihadistes pour les actions terroristes menées contre le Burkina Faso, pays voisin du Mali.

A Bamako, son audition devrait déjà être entamée. Des «officiers de police judiciaire» habilités à «commencer le circuit judiciaire» débuteront l’audition du djihadiste, annonçait mercredi un responsable des services de renseignement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.