Le nombre de francophones dans le monde pourrait doubler d’ici à 50 ans grâce à l’Afrique

Selon le rapport quadriennal de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), diffusé ce 20 mars à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le nombre de francophones dans le monde pourrait doubler d’ici à 50 ans grâce au boom démographique en Afrique.

Ce rapport publié chez Gallimard sous le titre «La langue française dans le monde», révèle qu’avec 300 millions de locuteurs, soit une progression de 10% depuis 2014, le français conforte sa place de cinquième langue la plus parlée dans le monde, après le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.

La part des francophones dans le monde reste «très stable», faisant démentir les allégations selon lesquelles la langue de Molière perd le combat face à celle de Shakespeare. Même en tant que langue de l’internet, le français se maintient en quatrième position derrière l’anglais, le chinois et l’espagnol.

Selon Alexandre Wolff, coordinateur du rapport et responsable de l’Observatoire de la langue française à l’OIF, basée à Paris, d’ici à 50 ans, le français sera parlé par 477 à 747 millions de personnes dans le monde, le faisant «peut-être» passer devant l’espagnol, grâce au dynamisme «fulgurant» de la francophonie en Afrique.

De même, il est «peu probable» que les langues nationales africaines se substituent au français. Dans le monde, le nombre d’apprenants du français a augmenté de 8% en quatre ans, passant à plus de 50 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.