OPEP : Le ministre algérien de l’Energie annonce la limitation de la production

Le ministre algérien de l’Energie, Mohamed Arkab a annoncé samedi à Alger, que «tous les ministres des pays OPEP et non-OPEP sont d’accord sur le principe» de reconduction de limitation de la production du pétrole, en marge de la 15ème réunion du Comité de suivi ministériel conjoint OPEP et non-OPEP (JMMC) prévue ce lundi et qui sera suivie de la 176ème  Conférence du cartel pétrolier.

Qualifiant le taux de respect de l’accord OPEP/non-OPEP qui vient de s’achever de «réussi», Mohamed Arkab a indiqué, dans une déclaration à l’agence de presse algérienne «APS», que son pays s’employait à assurer la «continuité» de l’équilibre prévalant dans les marchés pétroliers.

Pour rappel, l’OPEP avait convenu, en décembre dernier, avec dix pays producteurs non-Opep, la Russie à leur tête, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils/jour à partir du 1er janvier 2019, pour une période de six mois, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep.

L’Iran, le Venezuela et la Libye n’étaient pas concernés par cette baisse, en raison des difficultés enregistrées dans la production de leurs quotas respectifs habituels.

Le Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord Opep et Non-Opep a réaffirmé suite à sa 14éme réunion tenue en mai dernier en Arabie saoudite, son engagement à réaliser un marché équilibré et à œuvrer de manière durable pour la stabilité du marché pétrolier avec des fondamentaux solides.

Le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l’Opep du 30 novembre 2016 et de la  « de coopération » de la réunion ministérielle mixte OPEP- pays non membres de l’OPEP tenue le 10 décembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.