Le Gabon a dépensé 700 milliards CFA en trois ans, pour subventionner les carburants

La subvention du carburant entre 2015 et 2018, a coûté au gouvernement gabonais, la bagatelle de 700 milliards de Francs CFA, a confié ce lundi le ministre du Budget et de l’Economie, Roger Owono Mba.

Lors d’une audition du ministre de l’Economie et des Finances le week-end dernier, devant la chambre basse du parlement sur la hausse des prix des carburants à la pompe au Gabon, Roger Owono Mba a expliqué que ces augmentations sont la conséquence de l’augmentation du prix du baril de pétrole sur le marché international.

Le pays ayant cessé de subventionner le carburant, cette hausse au niveau du baril s’est donc répercutée sur les prix à la pompe.

Cette subvention de l’Etat gabonais permettait de stabiliser, quoiqu’il en fût, le prix du carburant au même niveau, une  opération qui lui a coûté près de 700 milliards de F CFA, entre 2015 et 2018, a expliqué le ministre du budget.

La dernière augmentation des produits pétroliers au Gabon remonte au début du mois de juin, où le litre d’essence sans plomb est passé de 655 à 695 FCFA, soit une hausse de 40 FCFA, contre 45 FCFA pour le gasoil qui est passé de 625 à 670 FCFA. Le prix du litre du pétrole lampant avait, quant à lui, enregistré une hausse vertigineuse pour s’établir à 425 FCFA, contre 370 FCFA auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.