Boeing versera 100 millions de dollars aux proches des victimes des crashs des 737 MAX

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé le versement d’une somme de 100 millions de dollars aux familles des victimes des deux accidents des Boeing 737 MAX qui avaient fait au total 346 morts, ne laissant aucun survivant parmi les passagers et les membres d’équipages.

Le crash de la compagnie indonésienne Lion Air, intervenu le 29 octobre 2018 avait causé la mort de 189 personnes, puis celui d’Ethiopian Airways, le 10 mars 2019, avait fait 157 morts.

Pour les deux cas, c’est le dispositif informatique MCAS servant à stabiliser l’appareil, notamment dans sa phase de décollage, qui est mis en cause dans les conclusions des enquêtes préliminaires menées.

« Ces fonds vont aider à financer l’éducation, les dépenses quotidiennes et le préjudice subit pour les familles des victimes et serviront aussi à financer des programmes communautaires et le développement économique dans les communautés touchées », a fait part Boeing dans son communiqué publié ce mercredi 3 juillet, ajoutant que le versement des fonds se fera sur « de nombreuses années ».

« Chez Boeing, nous sommes vraiment désolés de la perte tragique de vies dans ces deux accidents et ces pertes en vies humaines vont peser lourdement dans nos cœurs et nos esprits dans les années à venir », a déclaré Dennis Muilenburg, le PDG du géant aéronautique américain.

Il espère que « ce premier geste va aider à apporter du réconfort » aux familles et aux proches de ceux qui se trouvaient à bord, auxquels il a adressé ses « plus vives sympathies ».

Tous les modèles du 737 MAX sont cloués au sol, à travers le monde, depuis l’accident d’Ethiopian Airways. Le constructeur américain traverse une période de crise et son image est gravement affectée. Il est critiqué pour ses manquements en matière de sécurité, mais aussi pour ses failles au niveau de la communication.

« Nous savons que toute personne qui monte à bord d’un de nos avions place sa confiance en nous. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour regagner la confiance de nos clients et des voyageurs dans les mois à venir », a jouté Dennis Muilenburg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.