Saisie d’armes de guerre chez des militants d’extrême droite au nord de l’Italie

Les forces de l’ordre italiennes ont annoncé lundi avoir saisi un arsenal de guerre, comprenant entre autres, un missile air-air et une vingtaine de fusils sophistiqués, lors d’une descente chez des militants et sympathisants de l’extrême-droite dans le nord du pays.

Cette opération antiterroriste visait des citoyens italiens «d’idéologie extrémiste» ayant combattu avec des insurgés prorusses contre les forces ukrainiennes dans le Donbass, a indiqué lundi la police dans un communiqué, précisant qu’un véritable arsenal de guerre a été saisi, dont «un missile air-air en parfait état de marche et utilisé par l’armée du Qatar».

En outre, les agents de la police ont saisi une vingtaine d’armes de guerre sophistiquées, dont des fusils d’assaut automatiques «de dernière génération», beaucoup de munitions et des objets de propagande néonazie.

Les forces de l’ordre ont également procédé à l’arrestation de trois personnes, dont le dénommé Fabio Del Bergiolo, 50 ans, ex-candidat sur les listes du petit mouvement néofasciste Forza Nuova, ainsi qu’un ressortissant suisse de 42 ans et un Italien de 51 ans.

Soupçonnés d’avoir tenté de vendre le missile, ils ont été interpellés non loin de l’aéroport de Forli (nord-est).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.