Le géant sud-africain MTN accusé de financer le terrorisme

Le géant sud-africain des télécoms, «MTN» est accusé de financer le terrorisme, selon une plainte déposée contre lui aux Etats-Unis d’Amérique.

La société a confirmé l’information ce jeudi dans un communiqué, expliquant que la plainte a été introduite devant un tribunal à Washington, par des familles de soldats tués ou blessés en Afghanistan.

«La plainte allègue que plusieurs entreprises occidentales ont soutenu les talibans, notamment en effectuant des paiements pour assurer la protection de leurs infrastructures. Les défendeurs nommés dans la plainte sont six groupes différents, dont l’un est MTN et certaines de ses filiales, y compris MTN Afghanistan», indique le communiqué de la société sud-africaine.

Dans la presse américaine, on explique que ces entreprises doigtées auraient «utilisé un réseau de sous-traitants et de groupes de sécurité privés pour transférer de l’argent aux agents talibans et, dans certains cas, ont distribué des salaires à certains gardes talibans entre 2006 et 2014».

MTN assure qu’elle mène ses activités «de manière responsable et conforme sur tous ses territoires» et qu’elle «examinera les détails de cette affaire» pour «défendre sa position, si nécessaire».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.