La BOAD adopte sa politique RSE 2020-2024

La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) vient de se doter d’une nouvelle politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) pour la période 2020-2024.

Le document, approuvé par le Conseil d’administration de la Banque lors de sa dernière session, traduit l’engagement de la BOAD dans le développement durable.

«Cette nouvelle étape dans la gouvernance de l’Institution, confirme la volonté de la BOAD de se tenir aux côtés des Etats membres dans les politiques menées pour accélérer le développement économique et social au sein des 8 pays de l’UEMOA », lit-on dans un communiqué de l’institution bancaire.

Cet élan, poursuit le texte, se traduit par la mise en place d’une stratégie RSE, comprenant en son sein des enjeux prioritaires à relever à court, moyen et long termes.

La stratégie RSE 2020-2024 de la BOAD est organisée autour de 11 axes et sera exécutée sur une période de 5 ans. Ellevise à mieux répondre aux enjeux prioritaires de ses pays membres, et à contribuer de manière plus efficiente à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par l’ONU.

Pour les années à venir, la BOAD s’engage ainsi sur 31 enjeux déclinés en 17 projets qui seront évalués annuellement par des indicateurs de suivi, explique l’institution chapeautée par Christian Adovelande.

La Banque de développement, à laquelle son affiliés le Bénin, le Burkina Faso, le Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, porte l’ambition d’améliorer sa politique du genre, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre liés à ses activités.

Par cette stratégie RSE, la BOAD s’engage à être une entreprise socialement responsable. Ainsi, sa démarche RSE va prendre de plus en plus d’importance dans les relations avec ses Parties Prenantes appelées à participer pleinement à la performance économique de la Banque, précise-t-on de même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.