Le Sénégal suspend l’exportation de son arachide

Le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé, a décidé de suspendre les exportations des graines d’arachide, à la satisfaction des huiliers locaux.

«Au regard de l’analyse de la situation, il a été retenu, d’une manière consensuelle, la suspension des exportations des graines d’arachide en vue de sécuriser la reconstitution du capital semencier et faciliter l’approvisionnement des huiliers», indique une circulaire du ministère de l’agriculture.

L’initiative a été prise après le constat selon lequel le niveau d’exportations de ces graines a dépassé les limites autorisées. Aussi, les producteurs auraient préféré vendre leurs arachides aux étrangers qui proposent des prix supérieurs au prix plancher fixé par le gouvernement.

Cette situation a affecté la campagne de commercialisation de graines d’arachide, démarrée en décembre dernier, et a été dénoncée par les transformateurs.

Selon le directeur de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), le niveau des exportations se chiffre actuellement à 400 000 tonnes, bien plus que les 150 000 tonnes annoncées par le ministère de l’Agriculture.

Satisfait de la mesure, Modou Diagne Fada a promis que des efforts seront faits pour acheter l’arachide au-delà du prix plancher de 210 francs le kilo, pouvant aller jusqu’à 300 francs.

La compagnie publique sénégalaise Sonacos peine à s’approvisionner en graines d’arachide face à une forte concurrence chinoise. Au bord du gouffre, la société sénégalaise avait remis, mi-janvier, des préavis de licenciement à 1050 de ses agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.