Afrique du Sud : Le procès de l’ex-président Jacob Zuma reporté en raison du Covid-19

Le procès de l’ancien président sud-africain, Jacob Zuma, qui devait reprendre le mercredi 6 mai a été reporté au 23 juin à cause de la pandémie du Covid-19, a fait savoir le procureur de la République dans un communiqué publié ce mardi.

Le juge en charge du dossier a ordonné ce report « à cause du confinement anti-coronavirus qui limite les déplacements et les audiences», et «les parties sont tombées d’accord pour renvoyer le dossier au 23 juin 2020», indique le document.

L’ex-président qui a dirigé son pays entre 2009 et 2018 et qui a été poussé à la démission, est accusé depuis plusieurs années de corruption. Il aurait touché 4 millions de rands (plus de 200.000 euros) de pots-de-vin de la part de l’entreprise française Thales, en contrepartie de la conclusion d’un gros contrat d’armement en 1999.

Mais Zuma a toujours nié ces accusations et multiplié des recours dans l’espoir d’obtenir l’annulation des poursuites lancées à son encontre.

Il a fait volte-face le 29 avril dernier lorsqu’il a annoncé son intention de ne plus contester les poursuites contre sa personne et confirmé, par la même occasion, sa présence à la prochaine audience qui devait se tenir ce mercredi 6 mai avant d’être reportée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.