Le Nigeria revoit son budget à la baisse sur la base d’un baril à 20 dollars

Le Nigeria, asphyxié par la chute des cours du pétrole en pleine crise du Coronavirus, a décidé de revoir à la baisse son budget sur une base de 20 dollars par baril.

«Nos revenus pétroliers prévus ont diminué de plus de 80 % (…) Nous avons dû revoir notre budget à la baisse pour le ramener à une base de 20 dollars par baril», a annoncé, mardi, le directeur général du Budget, Ben Akabueze, au cours d’une visioconférence de presse tenue avec d’autres responsables gouvernementaux.

« Nous avons dû réduire le budget en revoyant nos projections de recettes pour nous conformer aux réalités actuelles », a déclaré, pour sa part, la ministre des Finances, Zainab Ahmed, ajoutant que « les marchés mondiaux du brut tournent vraiment au ralenti et nous ne sommes pas en mesure de vendre autant de brut qu’auparavant ».

Cette révision du budget est la deuxième en deux mois environ. En effet, les autorités avaient déjà fait une annonce similaire en mars dernier, indiquant une baisse du budget d’environ 15% pour un baril à 30 dollars. Initialement, le budget était calculé à partir d’un baril à 57 dollars.

La première économie du continent continue à payer très cher sa dépendance au pétrole. Le pays devrait entrer en récession au cours de cette année 2020, la deuxième en quatre ans.

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit pour le Nigeria, une croissance d’au moins 3,4% en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.