MTN réduit ses dépenses malgré un 1er trimestre 2020 fructueux

L’un des secteurs que la pandémie du coronavirus a dopé est celui des télécommunications. En pleine crise le groupe sud-africain de téléphonie mobile «MTN», a affiché un bilan positif pour le premier trimestre 2020.

MTN note que son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2020, clos le 31 mars, a augmenté de 11,1%. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a bondi de 15,6%, a indiqué l’opérateur mobile, ce jeudi 14 mai 2020, lors de la présentation de son bilan trimestriel.

Le groupe a enregistré respectivement une croissance de 6,3%, 26,4% et 26,0% du chiffre d’affaires voix, data et fintech, tandis que le chiffre d’affaires digital a renoué avec la croissance, en hausse de 15,6%, précise MTN.

Malgré cette belle performance, qui susciterait de l’envie chez les opérateurs d’autres secteurs, dans ce contexte de Covid-19, l’opérateur sud-africain a annoncé qu’il  va procéder à la réduction de ses dépenses prévisionnelles.

Dans son programme d’investissement pour l’année 2020, MTN avait prévu mettre une enveloppe de 28,3 milliards de rands, soit 1,41 milliard d’euros. Mais le groupe ne pourra investir qu’un montant de 21 à 22 milliards de rands, Soit une baisse d’au moins 300 millions d’euros.

« Bien que cet exercice soit difficile, la société maintient ses objectifs sur 3 à 5 ans pour le moment », a déclaré le directeur financier du groupe, Ralph Mupita.

Il explique ce sont notamment l’anticipation de perturbations de la chaîne d’approvisionnement, les défis liés au déploiement de la couverture tout en respectant les gestes barrières sanitaires, ainsi que les pressions sur  la liquidité, qui ont poussé le groupe à revoir son programme d’investissement.

Dans son communiqué, la société a également indiqué qu’elle va poursuivre l’opération de cession d’actifs entamée l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.