L’Angola se prépare face à l’expansion du terrorisme international

Les autorités angolaises ont entrepris de former continuellement les Forces Armées Angolaises (FAA) pour se préparer efficacement face au terrorisme international qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Le commandant de la région militaire sud, Fabiano Hihepa, a fait part de cette information ce mercredi alors qu’il intervenait à la clôture de la réunion du bilan de préparation opérative, combative et éducation patriotique de l’année 2014-2015. Les FAA « sont en train de suivre une préparation continue en vue de faire face à l’expansion du terrorisme international », a-t-il dit, tout en notant en plus l’importance pour les forces armées d’être maniées à l’usage des nouvelles technologies.

D’après les travaux d’une réunion tenue en fin de semaine dernière, portant entre autres sur le bilan des tribunaux militaires, les autorités angolaises investissent également au niveau de la discipline militaire. Les troupes sont appelées à éviter certains écarts de comportements comme la violence parmi les soldats, la consommation excessive de l’alcool ou encore les absences fréquentes au travail, et sont invitées à l’accomplissement total de leurs tâches, notamment dans la défense de la souveraineté et de l’intégrité territoriale.

Notons que les FAA ont vu leur effectif augmenter le vendredi 6 mars dernier avec 300 nouveaux militaires sortis de l’Ecole de formation des Forces spéciales.

L’Angola qui est déjà touché par la chute des cours du pétrole et qui procède à des réajustements pour amoindrir les retombées négatives de cette situation sur son économie, notamment en matière de multiplication de sources de revenus et de réduction des dépenses publiques, se lance ainsi dans un autre défi capital. Contexte international oblige.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.