La Russie va rouvrir son ambassade au Burkina Faso, 31 ans après sa fermeture

La Russie a annoncé, samedi 29 juillet, son intention de rouvrir son ambassade au Burkina Faso, dans la suite d’une rencontre de travail entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue burkinabè, Ibrahim Traoré, à Saint-Pétersbourg, en marge du deuxième sommet Russie-Afrique.

«Nous avons décidé de rouvrir notre ambassade, fermée depuis 1992», a déclaré Poutine, réaffirmant la volonté de son pays de renforcer ses relations diplomatiques avec le Burkina Faso, et la coopération entre les deux pays d’une manière générale.

«Nous attachons une grande importance au développement des relations avec le Burkina Faso», a-t-il précisé, avant de souligner sa conviction selon laquelle «le travail de l’ambassade russe donnera un élan supplémentaire au développement» des relations entre Moscou et Ouagadougou.

De son côté, le dirigeant burkinabè, qui a salué les liens «amicaux» entre les deux pays, a plaidé aussi pour l’approfondissement de la coopération dans différents domaines dont le commerce et l’énergie.

Le président Ibrahim Traoré a souhaité un renforcement des échanges commerciaux, notant que son pays dispose d’une grande diversité de produits qui pourraient intéresser les partenaires russes (mangue, anacarde et d’autres produits agricoles). Dans ce cadre, il a invité des investisseurs russes à mettre en place des usines de transformation de certains de ces produits sur le territoire burkinabè.

Le Capitaine Traoré a également évoqué la possibilité de construire une centrale nucléaire au Burkina afin de produire de l’électricité.

Par ailleurs, Poutine a annoncé l’octroi d’une aide humanitaire de 10 millions de dollars à plusieurs pays africains, à travers le Programme alimentaire mondiale (PAM), dont 2,5 millions de dollars destinés au Burkina Faso.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner