L’UNICEF et l’OMS militent pour l’intensification du soutien à l’allaitement sur tous les lieux de travail

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont appelé, dans une déclaration conjointe, à favoriser davantage l’allaitement maternel, en particulier sur le lieu de travail, à l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel célébrée du 1er au 7 août et qui a pour thème, cette année, «Allaitement et travail… C’est possible».

Signée par les directeurs des deux organes onusiens, respectivement Catherine Russell et Tedros Adhanom Ghebreyesus, la déclaration conjointe met l’accent sur «la nécessité d’intensifier le soutien à l’allaitement sur tous les lieux de travail, afin de maintenir et de renforcer les progrès enregistrés en matière d’allaitement au sein dans le monde entier».

L’Unicef et l’OMS reconnaissent qu’au cours des 10 dernières années, de nombreux pays, dont la Côte d’Ivoire et la Somalie, ont réussi à accroître de manière considérable leurs taux d’allaitement maternel exclusif qui aurait connu une hausse spectaculaire de 10 points de pourcentage, passant à 48 % à l’échelle du globe.

Mais les deux agences estiment que des progrès encore plus importants peuvent être réalisés, soulignant que pour atteindre cet objectif mondial à l’horizon 2030 visant à porter à 70% le taux d’allaitement maternel, il est «crucial de supprimer les obstacles auxquels se heurtent encore les femmes et les familles».

L’Unicef et l’OMS préconisent des politiques favorables à la vie de famille sur le lieu de travail, lesquelles peuvent créer un environnement bénéfique non seulement pour les femmes actives et leur famille, mais aussi pour les employeurs. Il s’agit, entre autres, des congés de maternité rémunérés, des pauses pour l’allaitement et la mise à disposition d’une pièce dans laquelle les mères peuvent allaiter ou tirer leur lait.

Les deux agences recommandent aussi d’accroître les investissements en faveur des politiques et programmes nationaux réglementant et promouvant le soutien aux femmes allaitantes sur le lieu de travail dans les secteurs public et privé.

L’allaitement au sein protège les bébés contre les maladies infectieuses courantes et stimule leur système immunitaire, en leur fournissant les nutriments essentiels dont ils ont besoin pour grandir et se développer pleinement, rappellent-elles.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner