Le FMI salue le Sénégal pour sa croissance de 6,5% en 2015

Le Sénégal a enregistré en 2015 un taux de croissance économique de 6,5%, une première depuis 12 ans, a noté ce week-end, une mission d’experts du Fonds monétaire international (FMI), présente dans le pays dans le cadre de la deuxième revue de l’Initiative de soutien à la politique économique (ISPE).

«Pour la première fois depuis 12 ans, le Sénégal à une croissance économique supérieure à 6%», a déclaré Ali Mansoor, le chef de la délégation du FMI qui a fait aussi état de «solides» résultats macroéconomiques enregistrés la même année. L’institution financière qui avait déjà prévu cet exploit, relève que le Plan Sénégal émergent (PSE) et la bonne performance du secteur agricole sont parmi les actions à l’origine de cette performance.

«Cela reflète en particulier le lancement des projets prévus dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE) et les excellentes performances de l’agriculture résultant d’une bonne pluviométrie et de l’amélioration de la productivité du secteur», a ajouté Mansour.

Le FMI a jugé globalement «satisfaisante» la mise en œuvre du PSE lancé par le gouvernement en 2014 pour stimuler la croissance économique du pays. Mais l’institution n’a pas manqué de suggérer certaines orientations nécessaires pour garantir une continuité de bonnes performances économiques dans les années à venir.

L’économiste Mansour a recommandé, notamment, «des réformes et des politiques économiques saines». Il a aussi plaidé pour une meilleure place réservée aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux investissements directs étrangers (IDE) dans l’espace économique.

«Il faut créer un cadre où ces PME pourront s’épanouir. Ce qui pourra permettre une production nationale accrue», a indiqué le chef de la mission du FMI.

Le Sénégal, pays d’Afrique de l’Ouest, est considéré comme une des démocraties les plus stables sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.