La coopération entre le Maroc et Madagascar étoffée par de nouveaux accords

La coopération bilatérale entre le Maroc et Madagascar connait un nouvel élan avec la signature ce lundi à Antananarivo, de vingt-deux conventions et accords dans divers domaines économiques et sociaux.

Lesdits accords et conventions ont été signés lors d’une cérémonie présidée lundi matin, au palais présidentiel à Antananarivo, par le président malgache, Hery Rajaonarimampianina et le Roi Mohammed VI qui a entamé samedi soir, une première visite officielle dans ce pays, dans le cadre de sa nouvelle tournée africaine qui l’a conduit dans une première escale à Addis-Abeba en Ethiopie, et devrait se poursuivre dans d’autres pays du continent noir.

Avant la tenue de cette cérémonie, le président malgache et le roi du Maroc ont  eu des entretiens en tête-à-tête au palais présidentiel.

Le souverain marocain est accompagné dans ce nouveau périple par une importante délégation nationale comprenant des ministres et de nombreux hommes d’affaires et promoteurs marocains et à leur tête la présidente de la CGEM (patronat marocain), Mme Meriem Bensalah Chaqroun.

D’ailleurs Hier dimanche, les promoteurs marocains ont tenu avec leurs homologues malgaches, un forum économique à Antananarivo, au cours duquel ils ont exploré les opportunités d’affaires qui s’offrent aux deux pays dans divers domaines.

Durant son séjour officiel dans la Grande île, le Roi du Maroc prendra part aux côtés de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement de pays francophone,  au 16ème Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui se tiendra les 26 et 27 novembre dans la capitale malgache.
Le Roi Mohammed VI fera par ailleurs, un déplacement mémorial dans la ville d’Antsirabe, pour se remémorer la période d’exil qu’ont vécu dans cette ville, en 1954/55, son grand-père Feu Mohammed VI, son père Feu Hassan II, alors prince héritier et d’autre membres la famille royale.

Le souverain chérifien présidera à la même occasion, le lancement des projets de construction d’un grand centre hospitalier pour mères et enfants et d’un centre de formation professionnelle dans les disciplines de l’agriculture et du tourisme, pouvant accueillir jusqu’à mille élèves apprentis.

D’autres activités royales sont prévues dans la même ville avant le retour du Roi du Maroc à Antananarivo pour assister au sommet francophone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *