Gambie : Le chien ayant causé la mort du fils du président Barrow a été tué

Le chien qui avait mordu le fils du président gambien, Habibou Barrow âgé de 7 ans, et causé sa mort, en mi-janvier, a été tué ce jeudi 2 février par injection mortelle.

«Mardi, nous avons administré une injection au chien pour l’endormir», a affirmé une source au sein de l’unité vétérinaire du ministère de l’Agriculture, ajoutant que «nous avons conclu qu’il n’était pas prudent de laisser ce chien continuer à errer dans les rues.»

Les circonstances autour de ce drame mortel n’avaient jamais été expliquées, alimentant ainsi les rumeurs. Certains Gambiens avaient alors évoqué un cas de sorcellerie.

Le fait s’était produit alors le président Adama Barrow, le vainqueur de la présidentielle gambienne du 1er décembre, était accueilli au Sénégal, sur initiative de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour assurer sa protection en attendant son investiture le 19 janvier.

C’est donc avec cette tragédie encore fraîche dans la mémoire que Barrow a prêté serment à l’ambassade de Gambie à Dakar et a rejoint quelques jours après son pays. L’ex-président Yahya Jammeh qui ne voulait pas céder le fauteuil présidentiel à son successeur a finalement obtempéré après les menaces de la CEDEAO qui avait déjà déployé un contingent militaire en Gambie. Jammeh a quitté la Gambie le 21 janvier en direction de la Guinée équatoriale où son collègue lui a offert l’exil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.