Bénin : Prêt de 150 millions de dollars par le FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) a donné son accord pour un prêt de 150,4 millions de dollars au Bénin en soutien au plan de relance économique, au terme d’une mission de l’institution à Cotonou, du 15 au 22 février.

L’accord signé jeudi 23 février avec le chef de la mission du FMI pour le Bénin, Norbert Toé, s’étale sur trois ans et entre dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC), un mécanisme du Fonds qui fournit une aide financière à moyen terme aux pays à faible revenu.

Le prêt est destiné à «créer plus de marge budgétaire par la modernisation des administrations fiscales et douanières et l’amélioration de la qualité des dépenses publiques», d’après Norbert Toé. Il s’agit aussi d’«améliorer les conditions de vie des populations, maintenir un environnement macroéconomique stable compatible avec la viabilité de la dette publique, et promouvoir la participation du secteur privé dans la création de richesse.»

Le représentant résident du FMI au Bénin, Karim Bharoumi, a précisé pour sa part, au cours d’une conférence de presse, que «le programme de la mission du FMI vise à appuyer et accompagner le programme d’actions ambitieux du gouvernement béninois. Ce n’est pas un programme d’austérité mis en œuvre par le FMI pour le compte du Bénin.»

Quant aux autorités béninoises, le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, a estimé que cet accord fait gagner le Bénin en crédibilité et devrait provoquer l’afflux des investisseurs.

Reste toutefois que le conseil d’administration du FMI qui examinera l’accord en mars-avril prochain le valide à son tour.

Le plan quinquennal du gouvernement Talon est évalué à plus de 9000 milliards de francs CFA (15 milliards de dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.