Algérie : Pas de sécurité alimentaire sans autosuffisance dans la production

L’Algérie tient à assurer la sécurité alimentaire pour ses citoyens, un objectif qui ne peut être atteint sans une autosuffisance dans la production des différentes filières agricoles, a déclaré le ministre algérien de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi.

«La réalisation de l’autosuffisance dans les différentes filières agricoles est le seul moyen de garantir la sécurité alimentaire en Algérie», a affirmé le ministre ce samedi à Blida, en marge de l’installation du Conseil national interprofessionnel de la filière apiculture.

Pour lui, la réalisation de cet objectif de l’autosuffisance passait par l’exploitation et l’utilisation de tous les moyens pour faire de l’agriculture une véritable alternative aux hydrocarbures et l’une des bases de la consolidation de la souveraineté nationale.

Il a rappelé que depuis les assises nationales sur l’agriculture, tenues en avril 2018, son département procède à l’accompagnement des agriculteurs pour une meilleure organisation, restructuration et modernisation du secteur.

Dans ce cadre 572 conseils interprofessionnels de wilayas ont été installés à l’instar de 20 conseils nationaux représentant les différentes filières agricoles, a ajouté Bouazghi, précisant qu’une enveloppe de 3.000 milliards de Dinars a été attribuée sous forme d’aides aux agriculteurs.

«En dépit du bond qualitatif réalisé par le secteur de l’Agriculture, la valeur de production durant les 10 dernières années a dépassé les 3.200 milliards DA et contribue désormais à plus de 12,5% du PIB», a-t-il indiqué.

Il a aussi précisé que les produits sont exportés vers les Etats unis, l’Afrique et le monde arabe et sont concurrentiels au même titre que les produits internationaux.

Abdelkader Bouazghi a par ailleurs annoncé, l’augmentation prochaine de l’exportation de manière sensible, appelant l’ensemble des partenaires du secteur à doubler la production et œuvrer pour son amélioration sur les plans qualité et quantité pour contribuer à la réalisation de l’objectif escompté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.