Le Soudan du Sud augmentera sa production de pétrole d’ici juin

Le gouvernement sud-soudanais multiplie ses déclarations en lien avec son ambition d’augmenter prochainement sa production de pétrole.

Ce dimanche, c’était au tour du ministre du Pétrole et des Mines, Ezekiel Lol Gatkuoth, d’annoncer, dans un communiqué, que trois gisements de pétrole précédemment fermés allaient reprendre leur production d’ici le 27 avril, avec pour objectif d’augmenter la production de 70.000 barils par jour d’ici le moins de juin.

Il a souligné que la décision a été prise après sa visite, la veille, dans les champs pétrolifères d’El-Nar, d’El-Toor et de Manga, tous situés dans le nord du pays, accompagné de son homologue soudanais Ishag Adam Bashir Gamaa. Les compagnies pétrolières exerçant dans le pays pourront acheminer leurs équipements de production pétrolière à travers le territoire soudanais, selon un accord signé par les deux responsables.

Les travaux de réhabilitation de ces champs ont été confiés à la China Petroleum Engineering and Construction Corporation, une filiale de la China National Petroleum Corporation, à qui il a été demandé de respecter l’échéance du 27 avril pour la reprise de la production.

Au début de la semaine passée, l’ambassadeur du Soudan du Sud en Ethiopie et auprès de l’Union africaine, James Morgan, avait déclaré que son pays envisageait de presque tripler sa production quotidienne de pétrole, passant de 350 000 barils par jour à environ un million de barils par jour d’ici à fin 2019.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.