Le Commandement d’AFRICOM annonce le retrait provisoire des troupes américaines de Libye

Les forces armées américaines ont annoncé dimanche le retrait provisoire de leurs hommes déployés en Libye en raison de violents affrontements entre les forces pro-gouvernementales et l’armée nationale libyenne (ANL) fidèle au maréchal Khalifa Haftar.

«En raison du regain des troubles en Libye, un contingent des forces américaines de soutien au Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) a temporairement déménagé du pays en réponse à la situation sécuritaire sur le terrain», a annoncé l’AFRICOM dans un communiqué, sans pour autant préciser le nombre de militaires américains concernés par ce retrait.

Par la suite, le Commandement américain pour l’Afrique a rappelé que la mission américaine en Libye se focalise sur le «soutien militaire aux représentations diplomatiques, les activités anti-terroristes ainsi que le renforcement des partenariats et de la sécurité dans toute la région».

L’AFRICOM «continuera à suivre l’évolution de la situation sur le terrain et examinera la possibilité d’un retour de la présence militaire américaine quand ce sera approprié», a ajouté le chef du Commandement américain pour l’Afrique, le général Thomas D. Waldhauser, dans le même communiqué, estimant que «la réalité de la sécurité sur le terrain est de plus en plus complexe et imprévisible».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.