La Banque Mondiale conclut quatre accords de financement avec le Mali

La Banque mondiale et le Mali ont signé, vendredi 12 juillet, quatre accords de financement d’un montant total de 248,25 millions de dollars (environ 144,8 milliards de F CFA), 98,1 milliards FCFA sous forme de prêts et 46,7 milliards FCFA sous forme de dons, a annoncé samedi, la Primature malienne dans un communiqué.

Ces accords ont été signés par le Premier ministre malien, Boubou Cissé, et Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations du Groupe de la Banque mondiale au Mali.

Le premier accord concerne le projet de renforcement de la résilience climatique au Mali (Hydromet). Il sera financé à hauteur de 31 millions de dollars.

Le deuxième est relatif au Projet d’amélioration du secteur de l’électricité au Mali (Pasem), d’un montant total de 150 millions de dollars, dont 28 millions seront accordés sous forme de don.

Le troisième accord concerne le projet de déploiement des ressources de l’Etat pour l’amélioration des services, auquel est affectée la somme de 50 millions de dollars.

Le dernier accord porte sur le projet de gouvernance du secteur des mines, pour un montant de 40 millions de dollars.

Le chef du gouvernement malien, Boubou Cissé, a salué ce nouvel appui financier de l’institution de Bretton Woods, estimant qu’il « traduit l’excellence de la coopération entre le Mali et le Groupe de la Banque mondiale».

De son côté, Soukeyna Kane, a manifesté son désir de voir «l’effort et la dynamique actuels» se poursuivre en vue de «réunir les conditions d’une mise en œuvre rapide de ces financements», et de permettre que «les résultats escomptés par ces projets soient atteints au bénéfice des populations maliennes».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.