Maroc : MONIA, le nouvel indice monétaire

Moroccan Overnight Index Average (MONIA) est le nouvel indice monétaire adopté par la banque centrale marocaine. Bank Al-Maghrib (BAM) a procédé, ce 2 janvier 2020, à la publication de ce nouvel indice monétaire de référence au jour le jour, en remplacement de l’ancien taux de référence du marché Repo.

Selon BAM, ce nouvel indice vise à renforcer la transparence des opérations sur le marché monétaire et son approfondissement par le développement d’un ensemble plus large de produits et d’instruments pour les acteurs du secteur financier. L’indice MONIA s’inscrit également dans le cadre des évolutions opérées au niveau international, avec en particulier l’introduction de taux de référence sans risque, affirme l’institution monétaire. L’indice MONIA est calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor, fait savoir la banque centrale, dans un communiqué.

« Calculé pour chaque jour ouvrable au Maroc, l’indice MONIA est égal à la moyenne ajustée, arrondi à trois décimales, des taux d’intérêt payés sur les opérations de pensions livrées éligibles », informe la BAM qui détaille quel’indice MONIA représente le taux moyen pondéré des opérations de pension livrée au jour le jour (Taux Repo JJ). « La moyenne ajustée est calculée comme le taux moyen pondéré par le volume, sur la base des 70% au centre de la distribution des volumes classés par niveau de taux croissant », lit-on dans la publication de Bank Al-Maghrib.

Les opérations, réalisées par les différents intervenants du marché monétaire,sont dénouées la veille à travers la plateforme du dépositaire central Maroclear, relève la même source. Les transactions intra-dépositaires non dénouées auprès de Maroclear ne sont pas prises en compte dans le calcul de l’indice, précise-t-on.

Il a été souligné que ce nouvel indice a été mis en place dans le cadre d’une approche concertée entre l’ensemble des intervenants du marché monétaire, en occurrence le ministère de l’économie et des finances, Bank Al-Maghrib, l’Autorité marocaine des marchés de capitaux, l’Association des sociétés de gestion et Fonds d’investissement marocains, les principales banques marocaines ainsi que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

trois × un =