Maroc : la politique de subvention des hydrocarbures touche à sa fin

En mettant fin à la politique de subvention des hydrocarbures, le Maroc achève en ce début d’année le long processus de décompensation des produits pétroliers que le gouvernement avait enclenché il y a de cela plusieurs mois.

Cependant, avec la baisse des cours à l’international, la fin des subventions étatiques au Maroc ne rime pas forcément avec augmentation des prix des hydrocarbures. En effet, malgré une compensation de 0% par rapport aux cours mondiaux des produits pétroliers, plusieurs catégories d’hydrocarbures voient leurs prix baisser. Cette situation particulière découle directement de la baisse globale et durable des prix pétroliers sur le marché mondial. Le cours du brut a perdu depuis juin dernier plus de la moitié de sa valeur, passant ainsi d’un prix proche de 120 dollars en juin, à presque 55 dollars le baril actuellement.

Cette dernière étape qui vient clôturer la fin des subventions d’hydrocarbures au Maroc ne touchera cependant que le gasoil. L’essence quant à lui avait bouclé le processus de décompensation il y a quelques mois déjà.

Malgré une décompensation totale, les prix des produits pétroliers au Maroc ne suivront pas les cours mondiaux livrés à la libre concurrence, en tout cas pas tout de suite. L’Etat marocain prévoit ainsi d’organiser le marché de façon à ne pas immédiatement libéraliser les prix. Dans un premier temps, un prix homologué sera appliqué sur tout le territoire. Au cours d’une période transitoire allant du 1er janvier au 30 novembre 2015, le gouvernement accompagnera les professionnels du secteur pétrolier dans la détermination des prix de l’essence, du fuel industriel et du gasoil. Les prix de ces derniers produis seront annoncés tous les 1er et 16 de chaque mois. C’est seulement à partir du 1er décembre 2015 que la libre concurrence sera effective. A partir de cette date, les cours nationaux des produits pétroliers varieront au grès des prix mondiaux.

 

A propos de Rabat © 2014 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.