Plus de 5.000 personnes poursuivies pour violation du confinement au Maroc

Le nombre de personnes poursuivies par la justice marocaine pour violation de «l’Etat d’urgence sanitaire», instauré au Maroc pour lutter contre la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19), a dépassé les 5.000 personnes, selon un bilan présenté jeudi dans un communiqué officiel.

Depuis le 24 mars dernier, 4.835 personnes ont été poursuivies par les parquets auprès des tribunaux du Royaume pour violation de l’état d’urgence sanitaire, dont 334 ont été déférés en état de détention et ce jusqu’à jeudi 2 avril à 16h, indique la présidence du ministère public.

Différents parquets du pays, ajoute la même source, ont également ouvert, « dans le cadre de la lutte contre la désinformation, 81 enquêtes judiciaires ayant abouti à la poursuite en justice de 58 personnes ».

Le Maroc avait instauré le 20 mars dernier, le confinement total de la population sur l’ensemble du territoire dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, et ce jusqu’au 20 avril. Tout déplacement nécessite une « attestation exceptionnelle de circulation »  dûment délivrée par les autorités compétentes.

Le ministère de l’Intérieur avait exhorté la population à se conformer aux mesures obligatoires « sous peine de sanctions prévues dans le Code pénal ».

Les sanctions pour violation de l’état d’urgence sanitaire vont de un à trois mois de prison et de 300 à 1.300 Dh (environ 124 euros) comme amende forfaitaire.

La semaine passée, un élu du Parti justice et développement (PJD, parti islamiste au pouvoir) a été mis sous mandat de dépôt à la prison locale de la ville d’Errachidia (sud-est), pour avoir incité la population à violer le confinement. Il aurait publié, vendredi 27 mars sur son compte Facebook, un message d’appel à la violation de l’état d’urgence sanitaire.

Selon un dernier bilan publié par le ministère de la Santé, le nombre des infections au nouveau coronavirus (Covid-19) au Maroc, s’élevait vendredi à 8h00, à 735 cas de contaminations, dont 47 décès et 34 guérisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.