Afrique du sud: plus de 200 personnes contaminées par la Covid-19 dans une école

Plus de 200 élèves et personnels d’une école en Afrique du Sud ont contracté le nouveau coronavirus moins de deux semaines seulement après la reprise des cours, ont annoncé mardi les autorités.

204 cas de Covid-19 ont été enregistrés dans le seul lycée de Makaula dans la ville de Kwa Bhaca, dans la province du Cap-Oriental (sud-est), l’une des plus touchées par la pandémie en Afrique du Sud. «La semaine dernière, 24 élèves ont été testés positifs et 180 autres personnes, dont du personnel travaillant dans les dortoirs, ont été testées positives cette semaine », ont expliqué mardi les autorités sanitaires de la province.

Tous les malades ont été placés en quarantaine.L’établissement accueille un total de 372 personnes, dont 283 élèves et 47 enseignants. A la suite de la découverte de ce foyer, le principal syndicat des enseignants du pays (Sadtu) a demandé que les écoles du Cap-Oriental soient de nouveau fermées, estimant que certaines manquaient d’équipements de protection et d’un accès suffisant à l’eau.La ministre sud-africaine de l’Education, Angie Motshekga, a exclu ce scénario.

Le pays avait imposé fin mars un confinement très strict, progressivement assoupli depuis pour éviter un effondrement de l’économie. Depuis le 8 juin, les élèves de terminale et de cinquième sont de retour en classe, tandis que les autres sont toujours confinés chez eux. L’Afrique du Sud est le pays le plus touché par la pandémie de Covid-19 en Afrique subsaharienne, avec plus de 101.590 cas répertoriés dont 1.991 décès.

L’Université Witwatersrand d’Afrique du Sud a reçu le feu vert pour mener son premier essai de vaccin contre les coronavirus, en collaboration avec l’Université britannique d’Oxford. Les deux universités concentrent leurs essais sur le développement d’un vaccin qui serait également sûr à utiliser pour les personnes vivant avec le VIH, a déclaré mardi le professeur de Witwatersrand Sabhir Madhi.

Le projet d’essai VIDA Vaccin Ox1Cov-19 sud-africain de 8,8 millions de dollars vise à trouver un vaccin qui empêcherait l’infection par le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la Covid-19, a déclaré le professeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.