Mali : La France met une éponge sur 64,8 millions d’euros de dette

La France a annulé pour 43 milliards de francs CFA, soit 64,8 millions d’euros, de dette du Mali, a-t-on appris vendredi auprès du ministère français des Finances. Paris détenait cette créance auprès de Bamako depuis 1984, une « dette monétaire » dont le montant initial était de 229 millions d’euros et qui faisait suite à l’entrée du pays dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Elle était traitée depuis 2007 par un mécanisme d’annulation-conversion avec une date d’échéance en 2019. Le ministre malien de l’Economie et des Finances Mamadou Igor Diarra, avait demandé lors de la dernière réunion des ministres de la zone franc à son homologue français Michel Sapin un mécanisme plus simple à gérer pour l’administration malienne.

« La meilleure façon de simplifier, c’est d’annuler », a déclaré M. Sapin en annonçant jeudi au président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, l’annulation sèche du solde de dette restant. Le ministre français est à Bamako à l’occasion de la réunion des ministres de la zone franc vendredi.

A propos de Bamako © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quinze − cinq =