Méditerranée : Douze migrants chrétiens jetés à l’eau

Un nouveau drame de l’immigration clandestine en Méditerranée prend le devant de l’actualité, néanmoins, cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un naufrage mais plutôt d’une altercation qui aurait mal tourné entre des migrants de confessions religieuses différentes.

Cette tragédie mêlant rixe interconfessionnelle et migration clandestine s’est produite mercredi, lorsqu’une douzaine de migrants chrétiens auraient été tout bonnement jetés à la mer par un autre groupe de passagers clandestins supposés être de confession musulmane.

Selon plusieurs médias italiens, ils auraient été 105, dont une majorité de sénégalais et d’ivoiriens musulmans à avoir quitté les côtes libyennes à bord d’un bateau pneumatique. Au cours de cette traversée périlleuse, les Nigérians et les Ghanéens minoritaires auraient été menacées d’être jetés à l’eau par une quinzaine d’autres passagers à cause de leur religion.

D’après les témoignages recueillis par la police italienne, toutes les personnes qui avaient été jetées par-dessus bord durant la traversée, auraient péri dans les eaux de la mer méditerranéenne.

A leur arrivée en Italie, les quelque neuf autres chrétiens rescapés ont livré leurs témoignages aux autorités italiennes qui ont à leur tour procédé à l’arrestation de quinze suspects.

Ce nouveau drame qui s’est joué en pleine Méditerranée, s’ajoute à la longue liste des naufrages quasi-quotidiens signalés ces derniers jours, entre les côtes libyennes et italiennes.

D’après les dernières statistiques disponibles, plus de 950 candidats à l’immigration clandestine provenant des côtes libyennes, sont décédés ou portés disparus, depuis le début de l’année en cours.

Ces drames à répétition n’ont pas, pour autant, découragé de nombreux autres candidats à l’émigration à tenter chaque jour la traversée de la Méditerranée, pour rejoindre l’Europe, depuis les côtes libyennes, profitant des bonnes conditions climatiques mais surtout de l’absence de tout contrôle et du chaos qui règnent depuis des mois en Libye.

A propos de Rome © 2015 Agence Afrique

Un commentaire

  1. Bientôt aussi nous les Européens serons jetés à la mer par les musulmans. Il ne reste qu’attendre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.