La BM doublera en 2017 son appui financier pour le Togo

La Banque mondiale (BM) doublera son appui financier en 2017 en faveur du Togo, a annoncé dimanche, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, au terme d’une semaine de tractations à Washington à l’occasion  des Assemblées d’automne du FMI et de la Banque mondiale (BM).

D’après le site du gouvernement togolais qui a relayé l’annonce, les secteurs qui bénéficieront en priorité d’un accompagnement financier de la BM sont la santé, l’eau, l’éducation, l’énergie et l’agriculture. L’institution monétaire internationale interviendra aussi dans la mise en œuvre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Toujours selon le site du gouvernement, le financement de la BM intervient à la suite d’une rencontre entre Abebe Selassie, le nouveau directeur du Département Afrique du Fonds monétaire international, et Sani Yaya, lors des Assemblées des institutions de Bretton Woods. A cette occasion, le ministre a dressé devant ses interlocuteurs, le tableau des réformes engagées dans son pays en matière de gestion des finances publiques.

Durant son séjour à Washington, Sani Yaya a pris connaissance du dernier rapport du FMI sur la situation économique mondiale qui fait état d’une satisfaction du Fonds pour le cas du Togo, où une croissance économique vigoureuse a été enregistrée ces dernières années, grâce aux gains de productivité dans l’agriculture et à l’investissement public dans les infrastructures, ce qui a permis d’améliorer les indicateurs sociaux.

Alors que l’Afrique subsaharienne en général est touchée de plein fouet par la chute des cours des matières premières, la situation est plus encourageante dans les Etats n’ayant pas de ressources en hydrocarbure, dont le Togo où la croissance devrait se situer à 5,4% en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.