Bénin : Construction prochaine d’une centrale thermique de 400 MW à Cotonou

Les autorités béninoises ont annoncé, mercredi 4 janvier, la construction prochaine d’une centrale thermique de 400 MW à Maria-Gléta, une banlieue de Cotonou la capitale, dans l’objectif de combler le déficit d’offre d’électricité que connaît le pays.

Lors d’un point de presse à Cotonou, à l’issue d’un Conseil de ministres, le ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence, Pascal Koupaki, a expliqué que «l’objectif visé par ce projet est bien entendu de diversifier nos sources d’approvisionnement en énergie électrique pour garantir une autonomie de 70 % à l’horizon 2025.»

La première phase de ce projet comprend la construction d’une centrale thermique de 120 MW pour un coût global de 107,1 milliards FCFA, à en croire le ministre d’Etat. Plusieurs institutions financières soutiendront le projet, notamment la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO,  la Banque Islamique de développement (BID), la Banque Ouest-Africaine pour le développement (BOAD). Le Budget National participera à hauteur de 3,7 milliards. L’essentiel des ressources est déjà disponible, confie Koupaki.

Ce projet entre dans le cadre de la politique du gouvernement baptisée le «Nouveau départ». Selon la presse locale, le secteur de l’énergie électrique a enregistré, cette décennie, des crises plus au moins importantes, régulières et généralisées sur le territoire national, causant des dommages dans plusieurs secteurs d’activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.