Le Mozambique dans l’incapacité de rembourser les intérêts de sa dette souveraine

Le Mozambique a reconnu lundi, qu’il aura du mal à rembourser la somme de 60 millions de dollars d’intérêts d’un emprunt souverain, en raison de sa situation budgétaire déplorable.
Le gouvernement de Maputo devait s’acquitter de cette dette ce mercredi. «Le ministère de l’Economie et des Finances du Mozambique souhaite informer les détenteurs des 726,5 millions de dollars de titres (…) émis par la République, que le paiement d’intérêts d’une valeur de 59,7 millions de dollars dus le 18 janvier ne sera pas honoré», a indiqué un communiqué du ministère.
Le département chargé des finances a avoué que la capacité du gouvernement à honorer ses engagements est «extrêmement limitée en 2017 et ne lui permet pas de payer les intérêts des titres». Cette annonce intervient environ trois mois après l’alerte lancée par Maputo, attirant l’attention des créanciers sur la «détérioration de la situation macroéconomique et fiscale» du pays.
Cet emprunt de 726,5 millions de dollars avait été contracté en mars 2016 dans l’objectif de restructurer un autre emprunt contracté trois ans plus tôt, par la Compagnie mozambicaine de thon Ematum avec la garantie de l’Etat, mais sans l’aval du Parlement.

La crise économique au Mozambique s’intensifie de plus en plus. En plus de la baisse des cours des matières premières dont le pays est très dépendant, la question de ses dettes cachées qui avaient amené les institutions de Bretton Woods et les pays donateurs à geler leurs aides, n’a pas facilité la tâche au pays.

La devise du Mozambique a perdu 60 % de sa valeur face au dollar. Quant à sa dette, elle devrait représenter 130% de son produit intérieur brut (PIB) en 2016 contre 86% en 2015, d’après les données du ministère des Finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.