Le Burkina Faso se lancera dans un ambitieux programme d’énergie solaire en 2019

Le Burkina Faso compte se lancer dans un ambitieux programme d’énergie solaire en 2019, avec le soutien de l’Agence française de développement (AFD) et la Banque africaine de développement (BAD).

Le programme a pour objectif d’accroître l’offre énergétique pour les populations à partir du solaire. Il se déroulera en deux étapes dont la première consistera en la construction «de grandes centrales solaires de 10 MW et plus, à développer sur les sites situés à proximité des lignes hautes tension et de mini centrales solaires à l’Est, au Sud-ouest et au Sahel». Le deuxième niveau du programme vise le long terme, avec le développement de grosses centrales électriques.

Le démarrage des travaux est prévu pour janvier 2019. Les études préliminaires devraient être disponibles une année avant ce lancement, soit en 2018. Les deux institutions financières, l’AFD et la BAD, se sont engagées à mobiliser l’enveloppe nécessaire pour les études. A terme, l’objectif visé est de raccorder près de 650.000 ménages, dont celles situées dans les zones rurales, à un réseau électrique.

Ce programme entre dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) initié par le gouvernement burkinabé, qui s’étale sur la période 2016-2020. En 2016, ont débuté les travaux de la centrale solaire de Zagoutli. Dans le cadre de ce plan, le Burkina Faso devrait disposer de cinq centrales solaires photovoltaïques d’une puissance cumulée de 80 mégawatts-crête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.