Une troisième centrale solaire inaugurée au Sénégal en moins d’une année

Le président sénégalais Macky Sall a inauguré, jeudi, une centrale solaire photovoltaïque, construite à Santhiou-Mekhe, dans la région de Thiès (70 km à l’ouest de Dakar), avec une capacité de 30 mégawatts (MW).

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet a nécessité une enveloppe de 27 milliards de FCFA (41,16 millions d’euros). Proparco, filiale dédiée au secteur privé de l’Agence française de développement (AFD) a financé le projet par un prêt de 22 milliards de FCFA.

Il s’agit de la troisième centrale solaire construite au Sénégal en moins d’une année. En octobre dernier, le chef de l’Etat sénégalais avait inauguré la centrale solaire Senergy 2 avec 75 000 panneaux photovoltaïques produisant 20 MW, et en novembre une autre centrale, riche de 86 000 panneaux et devant produire 22 MW d’énergie solaire.

La réalisation de cette troisième centrale s’inscrit, selon Macky Sall, «dans notre marche résolue vers la résorption définitive du déficit de production d’énergie. Dès à présent, nous allons dépasser les 20% d’énergies solaires auxquels nous avons souscrits dans le Plan Sénégal émergent. Il faut d’abord un mix énergétique pour sortir de la tyrannie du pétrole».

En somme, pour le président Sall, l’initiative de recourir à l’énergie solaire traduit la volonté de son gouvernement de «promouvoir les énergies propres et renouvelables», conformément aux engagements de son pays envers la COP21 de Paris et la COP22 de Marrakech.

Il a annoncé la construction «très prochainement» de huit autres centrales solaires à travers le territoire national. Déjà, a-t-il précisé, la centrale solaire de Kaoune (centre, région de Kaolack) devrait être achevée au mois d’août prochain et celle de Médina Ndakhar (région de Thiès) en octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.