Sommet du G20-Afrique :Le président béninois amadoue les investisseurs étrangers

Le Président béninois, Patrice Talon, a présenté son pays, ce mardi à la Conférence sur le partenariat G20-Afrique à Berlin, comme «une destination sûre» pour les investisseurs étrangers, grâce notamment aux actions menées par son gouvernement. 

«Mon gouvernement a mis en œuvre, depuis avril 2016, des réformes majeures qui concourent à faire du Bénin, l’un des espaces les plus favorables à l’investissement privé étranger», a déclaré le chef de l’Etat.

Il s’agit, selon lui, de l’assainissement du cadre macroéconomique et de la gouvernance permettant désormais au Bénin de disposer d’un cadre macro des plus stables avec l’appui du FMI, et de l’amélioration de l’environnement général des affaires.

La réforme du marché du travail, le renforcement du secteur énergétique et la sécurisation de la propriété foncière sont d’autres actions gouvernementales citées par Talon qui a précisé que toutes ces réformes « ont permis de moderniser, dématérialiser et simplifier l’ensemble des formalités administratives, fiscales et douanières ».

Le président a rassuré également les potentiels investisseurs sur la disponibilité d’une main d’œuvre locale bien formée et à un coût compétitif, ainsi que concernant le recrutement et la rupture du travail.

« Une nouvelle loi sur les conditions d’embauche dérégule désormais le recrutement et simplifie la rupture du contrat de travail », a-t-il déclaré. Les entreprises ont désormais la possibilité de recruter sur contrat de travail à durée déterminée renouvelable quasi indéfiniment. En cas de licenciement, le montant des indemnités à payer est plafonné à neuf mois de salaire, quel que soit le motif du licenciement.

« La mise en œuvre satisfaisante de ces réformes témoigne à juste titre, de notre volonté et de notre engagement à coopérer avec le secteur privé en général et les partenaires allemands en particulier », a conclu Talon, tout en invitant les investisseurs à venir ainsi «explorer les nombreuses opportunités qui se dégagent actuellement au Bénin, aussi bien dans les secteurs de l’agriculture, du tourisme, des infrastructures que de l’énergie et bien d’autres encore ».

Une douzaine des chefs d’Etat africains prennent part à la conférence de partenariat entre les 20 pays les plus industrialisés et l’Afrique (G20 compact with Africa), qui se tient mardi et mercredi à Berlin, à l’initiative de l’Allemagne, et qui s’intéresse à la promotion des investissements privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.