La Côte d’Ivoire aura en 2020 sa bourse des matières premières agricoles

La Bourse régionale des valeurs mobilière (BRVM), se prépare à la mise en place d’une Bourse des matières premières agricoles en Côte d’Ivoire, un projet qui tient à cœur au gouvernement ivoirien qui multiplie les séances de travail à ce sujet, avec la place financière ouest-africaine.

Ce mercredi 13 février, le ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a échangé avec les responsables de la BRVM.

«Nous avons entamé le processus de mise en place d’une bourse des matières premières agricole dans notre pays. C’est un processus important, délicat et pour cela nous avons choisi comme partenaire technique, la BRVM », a fait savoir le ministre à l’issue de la séance.

Le ministre Coulibaly a estimé le début de l’opérationnalisation de la Bourse pour juillet 2020. « L’opérationnalisation de cette Bourse va matérialiser le fait que notre pays remplit les critères pour qu’on puisse le qualifier de pays émergent », a-t-il indiqué.

A en croire Mamadou Sangafowa Coulibaly, la mise en place de cette bourse permettra aux producteurs de retirer le juste prix, d’avoir de la visibilité et de la stabilité mais aussi contribuera à un meilleur financement de la production.

L’autre objectif, a-t-il souligné est de permettre aux transformateurs de s’assurer sur l’approvisionnement des matières premières, avec pour résultat final, l’accélération du processus d’installation d’unités industrielles.

Selon les experts, cette Bourse devrait démarrer avec trois spéculations à savoir la noix de cajou, le maïs et la noix de cola.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.