Les banques en Afrique du Nord confrontées au défi de l’intégration

Les résultats de l’étude 2019 sur «la transformation digitale des banques en Afrique du Nord» qui viennent d’être rendus publics font ressortir un certain nombre d’enjeux liés à la transformation digitale qui doit être prise en considération, indique le cabinet international Trusted Advisors, auteur de cette étude.

«Le défi auquel font face les structures avancées en matière de mise en place des entités agiles et des entreprises digitales est l’intégration avec les structures gérant les systèmes bancaires existantes ou assurer des passerelles avec ces dernières», a fait savoir Farid Yandouz, directeur de Trusted Advisors.

Au-delà des considérations techniques, relève le cabinet d’expertise, il y a, entre autres, un réel besoin d’appréciation des résistances liées à la collaboration entre les entités responsables de la gestion de l’existant.

L’étude qui est à sa 2ème édition, repose sur une approche analytique touchant 30 banques au Maroc, en Algérie et en Tunisie, puis complétée par un volet qualitatif touchant 70 cadres et managers de 5 institutions bancaires.

Cette nouvelle approche, assure le cabinet, est une opportunité pour valoriser les interactions avec les parties prenantes de chaque programme transformationnel.

Lors de la présentation des résultats de la 2ème étude, cinq banques dont trois marocaines, ont été primées par Trusted Advisors. La Banque centrale populaire (BCP) a été honorée pour «l’alignement de la stratégie de transformation et de la mobilisation collective» et pour le parcours client «crédit immobilier».

La BMCE Bank Of Africa a été récompensée pour la «gouvernance du programme de transformation et la culture orientée Delivery» ainsi que pour sa solution de paiement mobile «DabaPay».

Le Crédit agricole du Maroc a été distingué par la «création de valeur disruptive» et pour la solution «poste de travail agile».

La banque tunisienne Amen Bank, a été primée pour «l’intégration et la fédération d’un écosystème interne d’innovation» et «l’ouverture de compte digital à travers Amen First Bank (AFB)», et BNP Paribas El Djazaïr (Algérie) pour sa «stratégie d’amélioration continue» et son «agence digitale».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.