Maroc : La banque centrale maintient son taux directeur

La banque centrale marocaine, Bank Al-Maghrib (BAM), a décidé ce mardi lors de la tenue Rabat, de la première session trimestrielle de son conseil pour le compte de l’année 2019, de maintenir le taux directeur à 2,25%, un niveau que le conseil juge approprié à la conjoncture économique actuelle et à ses prévisions d’inflation, de croissance et d’évolution des comptes extérieurs.

Comme justificatif pour maintenir ce taux inchangé, la BAM a mis en exergue une série de facteurs. Le premier est relatif à l’inflation qui a terminé l’année 2018 avec une moyenne de 1,9%, tirée essentiellement par des produits alimentaires à prix volatils.

Selon les prévisions de Bank Al- Maghrib, l’inflation décélèrerait à 0,6% en 2019 avant de s’établir à 1,1% en 2020, portée par la hausse prévue de sa composante sous-jacente.

Le second facteur évoqué est la poursuite du ralentissement de l’économie mondiale, dont les perspectives restent entourées de fortes incertitudes liées notamment aux tensions commerciales et géopolitiques particulièrement entre les USA et la Chine, ainsi qu’aux modalités du Brexit, relève la BAM.

Le cours du Brent qui est revenu à 61,7 USD/baril au cours des deux premiers mois de 2019, n’est pas passé inaperçu aux yeux des membres du conseil de BAM. Selon les estimations, ce cours ressortirait à 63,2 USD/baril sur l’ensemble de l’année 2019 et baisserait davantage à 61,7 USD/baril en 2020.

À l’issue de cette réunion trimestrielle, l’Institut d’émission a revu à la baisse la croissance nationale à 3,1% en 2018 et 2,7% en 2019, contre respectivement 3,3% et 3,1% annoncés en décembre dernier. A moyen terme, elle s’accélérait à 3,9% en 2020, a ajouté la BAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.