Nigeria : AfricaRe et SFI à la rescousse des petits exploitants agricoles

AfricaRe, une société de réassurance panafricaine basée au Nigeria a signé un accord avec la Société financière internationale (SFI), une filiale de la Banque mondiale dans le but d’amener les assureurs nigérians à s’intéresser davantage aux petits exploitants qui ont du mal à disposer d’une assurance.

L’accord prévoit qu’AfricaRe va bénéficier de la part de la SFI d’un appui financier afin de fournir une assistance technique aux assureurs titulaires d’une licence leur permettant de souscrire des produits indiciels, les aidant ainsi à développer leurs activités.

De ce fait, les assureurs bénéficieront de la part d’AfricaRe des moyens de développer des produits d’assurance agricole et d’approfondir leurs activités d’assurance indicielle.

«Ces produits d’assurance indexés aideront à protéger les agriculteurs contre les risques environnementaux tels que la sécheresse, les inondations, les précipitations irrégulières et d’autres risques naturels», lit-on dans un communiqué conjoint d’AfricaRe et de la SFI.

Pour directeur général adjoint et directeur des opérations chez AfricaRe, Ken Aghoghovbia, «cette initiative permettra certainement au Nigeria d’atteindre son objectif de sécurité alimentaire».

De son côté, le responsable pays de la SFI pour le Nigeria, Eme Essien estime que «des outils de gestion des risques abordables et accessibles, tels que l’assurance indicielle, sont nécessaires pour aider les agriculteurs à atténuer les effets des chocs liés au climat, à les protéger contre les pertes catastrophiques et à libérer l’accès au financement», précisant que 60% des Nigérians dépendent de l’agriculture pour leur subsistance.

Grâce à ce partenariat, la SFI et Africa RE comptent fournir à des milliers d’agriculteurs un accès à une assurance d’ici la fin de 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.