Nigeria: au moins 45 morts lors du pillage du camion-citerne accidenté

Au moins 45 personnes sont mortes et plus de 100 ont été blessées dans le centre du Nigeria lors du pillage par la population d’un camion-citerne accidenté qui a explosé, ont annoncé mardi les services de sécurité.
« Nous avons retrouvé 45 corps de personnes décédées tandis que 101 autres ont subi de graves brûlures », a déclaré Aliyu Baba, commandant de secteur de la Commission fédérale de sécurité routière de l’Etat de Benue.
Le camion s’est renversé lundi après-midi alors qu’il traversait le village d’Ahumbe, dans l’Etat central de Benue. Les habitants se sont alors précipités pour récupérer le carburant qui fuyait de la citerne, lorsque celle-ci a pris feu avant d’exploser.
La citerne a pris feu lorsqu’un autocar chargé de passagers a tenté de passer, son pot d’échappement a raclé le sol, provoquant des étincelles qui ont enflammé le carburant.
Selon M. Baba, « beaucoup » de blessés « pourraient ne pas survivre » étant donné leur état.
En juillet 2012, au moins 104 personnes ont été tuées et une cinquantaine de blessés alors qu’elles tentaient de récupérer du carburant d’un camion-citerne après un accident dans l’Etat de Rivers, dans le sud du Nigeria.
En Mai dernier, soixante personnes ont été tuées et une quarantaine blessées dans l’explosion d’un camion-citerne au Mali dans la nuit.
Selon l’enquête de la police judiciaire (PJ), une défaillance technique est à l’origine du renversement du camion qui transportait 50.000 litres d’essence et avait quitté la Soraz (Société de raffinage de Zinder) dans le centre-sud du pays, à 1000 kilomètres de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.