L’Afrique veut s’unir contre le terrorisme

La première édition du Forum International sur la Paix et la Sécurité en Afrique s’est ouverte lundi à Dakar, en présence de plus de 350 grandes personnalités, dont plusieurs chefs d’Etat afin de faire front commun contre le terrorisme et le djihadisme en Afrique.

En marge de ce forum, les chefs d’Etat du Sénégal, Macky Sall, du Tchad, Idriss Deby Itno, du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta et de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, également président en exercice de l’Union Africaine (UA), ont tenu mardi un mini-sommet consacré à l’examen des priorités communes pour renforcer la paix et la sécurité dans le continent.
Cette réunion s’inscrit dans le sillage du sommet de l’Elysée qui avait rassemblé plusieurs chefs d’Etat africains l’an passé à Paris. L’idée principale de cette rencontre est de mettre en place une force de réaction rapide en Afrique afin de stopper le terrorisme galopant dans toutes les régions du continent. L’an dernier, à l’issue de leur entrevue, plusieurs dirigeants africains s’étaient mis d’accord pour installer dès 2015, une Task-force à même de pouvoir combattre le fléau du djihadisme.
Les discussions du forum se focalisent notamment sur la gestion des crises, la lutte contre le terrorisme, les réponses militaires et civiles aux crises, la sûreté et la sécurité maritime, les réponses aux crises sanitaires, la coopération internationale, ainsi que l’environnement sécuritaire et le développement économique.
Le forum de Dakar vise plutôt à approfondir le dialogue stratégique entre les africains et les partenaires internationaux que de trouver des solutions concrètes estiment certains médias africains.
Plusieurs ministres africains mais aussi européens, participent à ce débat pour partager leurs visions des menaces actuelles qui guettent l’Afrique. Le tissu associatif sera lui aussi représenté au forum de Dakar, dont les organisateurs espèrent transformer en un rendez-vous annuel sur la sécurité et la paix en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.