Côte d’Ivoire : L’opposant N’Guessan salue le retrait de Ouattara de la course à la Présidentielle 

Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a qualifié d’«un acte fort qu’il faut saluer», la décision du président Alassane Ouattara de ne pas présenter sa candidature pour un troisième mandat.

«Nous saluons cette décision et la grandeur de l’acte (…) Je crois que le président Alassane Ouattara sort la tête haute du jeu politique. Cela fait plusieurs moments que le président Ouattara a annoncé sa volonté de passer le flambeau à une nouvelle génération. Je crois qu’il vient de confirmer qu’il respecte ses engagements», a indiqué le leader du FPI.

«Donc il ne sera pas candidat. C’est une grande décision, c’est un acte fort qu’il faut saluer», a-t-il poursuivi, précisant que le chef de l’Etat a posé, par son geste, «les bases d’une élection transparente».

N’Guessan a pris part au congrès qui a réuni, ce jeudi 5 mars, députés et sénateurs à Yamoussoukro, pour suivre le discours du président Ouattara à la nation.

Le président ivoirien a «décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020» dans l’objectif de «transférer le pouvoir à une jeune génération».

« Cette décision est conforme à ce que j’ai toujours dit, à savoir qu’il faut laisser la place à une jeune génération, en qui nous devons faire confiance, les jeunes Ivoiriens honnêtes, compétents, expérimentés, qui ont appris à nos côtés, comme nous l’avons fait auprès du Père de la Nation Félix Houphouët-Boigny», a expliqué Ouattara qui a laissé planer, pendant des mois, des doutes sur sa possible candidature à un troisième mandat.

Sa décision a suscité plusieurs réactions au sein de la classe politique, aussi bien au niveau national qu’à l’international.

Dans un tweet, le président français, Emmanuel Macron, a salué une «décision historique». «Je salue la décision historique du président Ouattara, homme de parole et homme d’Etat, de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce soir, la Côte d’Ivoire donne l’exemple».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.