Sierra Leone: Les survivants d’Ebola manifestent contre le manque du soutien public

Les survivants de l’épidémie Ebola en Sierra Leone, ont manifesté lundi, dans quelques villes du pays, en réponse à l’appel de l’Association des survivants d’Ebola, pour dénoncer l’indifférence des autorités publiques à leur égard.

Selon des témoignages, ils étaient plusieurs centaines à marcher à Freetown, réclamant de la part du gouvernement la tenue de ses promesses, notamment en ce qui concerne la gratuité des soins et les bourses scolaires pour les enfants.

«On nous a promis des bourses scolaires pour les enfants des survivants et la gratuité des frais de santé», a fait savoir un responsable de l’Association, Mohamed Conteh, participant à la manifestation tenue à Makeni. Ce qu’a confirmé le président de l’Association, Yusuf Kabba, qui a confié à la presse, que les survivants d’Ebola avaient été abandonnés sans un programme d’assistance clair.

Les survivants d’Ebola qui sont près de 4000 personnes en Sierra Leone réclament aussi que le gouvernement alloue, comme promis, 1,8 milliard de Leones à chaque survivant. En Sierra Léone, l’épidémie Ebola a causé la mort de plus 3 905 personnes.

Le président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma a reçu ce lundi, les représentants des survivants, dont Yusuf Kabba. Ces derniers seraient sortis confiants de cette réunion, car, ont-ils dit, le président a accepté de se pencher sur leurs préoccupations. Toutefois, Kabba a prévu de nouvelles manifestations au cas où le président ne tenait pas à ses promesses.

Selon un récent rapport de l’organisation « Médecins sans frontières » (MSF), «les survivants d’Ebola forment un groupe particulièrement vulnérable, souffrant de problèmes de santé récurrents comme des douleurs, une fatigue chronique, des problèmes de vue et d’audition». Ils souffriraient aussi, toujours d’après MSF, «de la stigmatisation dans leurs communautés».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.