L’UE débloque 75 millions d’euros pour la Gambie

L’Union européenne (UE) va débloquer une aide financière immédiate de 75 millions d’euros en faveur de la Gambie, en vue d’aider les nouvelles autorités à faire face aux urgences. 

L’annonce a été faite ce jeudi 9 février par le Commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, lors d’une cérémonie de signature à Banjul. Le montant total de l’aide financière retenu par Bruxelles s’élève à 225 millions d’euros dont 150 millions feront l’objet d’un second programme.

«En plus du paquet de 75 millions d’euros (soit 50 milliards de francs Cfa) de soutien immédiat signé aujourd’hui, nous préparons déjà un package à moyen terme de 150 millions d’euros, qui se concentrera sur le renforcement des capacités de l’Etat et sur la création d’emplois», a déclaré Mimica.

Dressant le tableau de la situation économique de son pays au cours de la cérémonie de signature, le nouveau président, Adama barrow, qui a reçu la promesse de soutien de l’Union européenne, a évoqué «une économie quasiment en faillite et en besoin de secours immédiat», sachant que la Gambie, a-t-il ajouté, ne disposait plus que deux mois de réserves de change.

L’aide immédiate sera consacrée aux défis urgents, notamment à la sécurité alimentaire, à l’agriculture, à la lutte contre le chômage ou encore à la construction ou la réfection des routes.

Bruxelles avait suspendu son aide à la Gambie en décembre 2014 en raison du non-respect des droits de l’homme par l’ancien régime de Yahya Jammeh. Pour le commissaire européen, cette nouvelle aide témoigne de l’engagement total de l’UE à accompagner la Gambie à ouvrir un nouveau chapitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.