Maroc : Les cartes de séjours des migrants clandestins passeront de 1 à 3 années de validité

Le Roi Mohammed VI a ordonné mercredi d’augmenter de un à trois années la durée légale des titres de séjours octroyés aux migrants clandestins, notamment ceux venus d’Afrique subsaharienne.

Cette décision s’inscrit dans le sillage de la vague des régularisations, lancée il y a un mois par les autorités du Royaume et qui vise à offrir aux migrants en situation irrégulière la possibilité de séjourner de manière légale au Maroc et de pouvoir s’intégrer économiquement et socialement dans la société.

Les vagues successives de migrants clandestins arrivés sur le sol marocain ont, au fil des années, constitué une importante communauté. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux ont d’ailleurs élu domicile définitivement au Royaume chérifien. Afin donc de faciliter « leur intégration et leur conditions de vie au sein de la société marocaine », les autorités ont adopté une démarche active afin de les régulariser.

Une première phase de régularisation des migrants clandestins avait été lancée en 2014. Elle avait permis d’offrir une carte de séjour à plus de 25000 personnes, pour la plupart des migrants originaires de pays d’Afrique subsaharienne.

Selon les observateurs, la deuxième phase de régularisation, lancée fin 2016 pourrait probablement dépasser les chiffres de 2014. L’allongement de la durée de validité des cartes de séjour permettrait en effet d’attirer beaucoup plus de migrants en situation irrégulière.

Les autorités marocaines ont, durant ces dernières années, confirmé la politique de partenariat solidaire avec les autres pays africains. A l’inverse de son voisin algérien, le Maroc a adopté de nombreuses mesures visant à collaborer plus étroitement avec les pays d’Afrique subsaharienne.

Des initiatives qui visent à jalonner le retour prochain du Royaume  au sein de l’Union Africaine. Après plus de 32 ans d’absence de l’institution panafricaine, le Royaume compte reprendre sa place au sein de sa famille continentale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.